Comité scientifique consultatif

Formé de scientifiques provenant de divers milieux et possédant une expertise reconnue dans la mesure de la science, de la technologie et de l’innovation, il a pour rôle d’appuyer le directeur dans le fonctionnement de l’Observatoire.

Camille Limoges

Camille LimogesSpécialiste reconnu mondialement dans le domaine des processus de production de connaissances et de l’innovation, ancien sous-ministre du ministère de la Recherche, de la Science et de la Technologie du gouvernement du Québec pour lequel il a, entre autres, rédigé la Politique scientifique du Québec, Camille Limoges est depuis peu chercheur indépendant dans le domaine. En 2004, le gouvernement du Québec lui a décerné le prix Armand-Frappier, représentant la plus haute distinction pour la création ou le développement d'établissements de recherche ou encore pour l'administration et la promotion de la recherche. Il est coauteur du livre The new production of knowledge qui a influencé nos réflexions sur les modes de développement de la recherche scientifique. Il a été le premier directeur du CIRST et, à ce titre, a contribué largement à la mise en place de l’OST, dont il assume présentement la présidence du Comité scientifique consultatif.

Détenteur d’une licence de philosophie de l’Université de Montréal et d’un doctorat de 3e cycle de l’Institut d’histoire des sciences et des techniques de l’Université de Paris.

Éric Archambault

Éric Archambault Éric Archambault est le président et fondateur de Science-Metrix, un organisme privé qui se spécialise dans la mesure et l’évaluation de la science et la technologie. Avant de mettre sur pied Science-Metrix, Éric Archambault a occupé plusieurs fonctions tant dans le milieu académique que privé, où il a produit plusieurs rapports sur le développement de la science et la technologie. 

Il détient un doctorat du SPRU - Science and Technology Policy Research, de l’Université de Sussex en Grande-Bretagne où il a soutenu en 1996 une thèse portant sur « Inventors, Entrepreneurs and the Metamorphosis of Telecommunication Systems. Analysis of creativity and entrepreneurship in the development of electronic switching technologies in France ».

Pierre R. Bélanger

Pierre R. BélangerPierre R. Bélanger est une figure marquante de la communauté scientifique canadienne. Il a fait carrière essentiellement à l’Université McGill à titre de professeur en génie électrique, où il a occupé successivement les fonctions de directeur de département, de doyen de la faculté de génie, de doyen des études supérieures et, finalement, de vice-principal à la recherche. En plus des comités où il siégeait d’office (AUCC et CREPUQ) et où il était reconnu pour son leadership en matière de développement des activités de la R & D canadienne, il a fait partie au cours de sa carrière de comités importants comme le Comité consultatif du Programme de développement de la recherche du CRSNG, la Commission de la recherche universitaire du Conseil des universités du Québec, le Conseil consultatif national sur la science et la technologie et le Conseil consultatif scientifique pour la défense où il a agi à titre de vice-président.

Mireille Brochu

Mireille BrochuMireille Brochu est consultante en politiques de la recherche, des sciences et de la technologie. Ses travaux ont touché à bon nombre de domaines : les politiques de financement, les évaluations de programme, ainsi que la planification et les études analytiques.

Elle a travaillé pour le compte d’organismes subventionnaires, tels que la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI), les Chaires de recherche du Canada, le Fonds québécois de la recherche sur la nature et les technologies, Valorisation-Recherche Québec et les trois grands organismes subventionnaires fédéraux. Parmi les dossiers auxquels elle a participé, mentionnons la mise sur pied des politiques et programmes de la FCI, la mise sur pied du Programme des Chaires de recherche du Canada, une étude en vue d’identifier les domaines de recherche stratégique pour le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) et pour le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) ainsi qu’une étude pour Statistique Canada sur les améliorations à apporter aux estimations de la R&D dans les secteurs de l’enseignement supérieur et de la santé, dont les résultats de cette étude ont depuis été mis en œuvre.

Détentrice d’un doctorat en chimie de l’Université Laval, Mireille Brochu a été secrétaire générale du CRSNG avant de devenir consultante en 1993.

Camille Courchesne

Camille Courchesne  est consultant privé dans le domaine de la méthodologie et du développement des statistiques officielles. Il était auparavant directeur général adjoint aux Statistiques et à l'Analyse à l'Institut de la statistique du Québec jusqu'à sa retraite au début de 2009. Il a aussi travaillé au ministère des Finances du Québec comme directeur des Analyse et Synthèses quantitatives. Il est également chargé du cours de Mesure des grandeurs économiques au département d'Économique de l'Université Laval à Québec.

Statisticien-économiste, il a collaboré au développement et à l'analyse des statistiques officielles fédérales et provinciales pendant plus de 35 ans en étroite collaboration avec Statistique Canada. Parmi ses autres réalisations, il a aussi été invité à siéger comme représentant de l'Administration publique au comité directeur du Centre d'études sur la pauvreté et l'exclusion sociale, mis en place par le gouvernement du Québec et comme membre du comité d'orientation du Rapport annuel de conjoncture du Conseil de la science et de la technologie. Il est membre du comité de gestion de l'antenne québécoise du Centre interuniversitaire québécois de statistiques sociales (CIQSS) et il est président de la Société canadienne d'économie écologique (CANSEE/SCANÉÉ).

Robert Dalpé

Robert Dalpé est professeur agrégé au Département de science politique de l’Université de Montréal et chercheur au Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST). Ses intérêts de recherche portent sur les politiques scientifiques et technologiques au Canada. Les projets en cours concernent la dynamique de la recherche dans les organisations publiques en génétique et en biotechnologie lorsque les chercheurs établissent des relations directes avec les entreprises. Il est détenteur d’une maîtrise et d’un doctorat en science politique de l’Université de Montréal.


Fred Gault

Fred GaultFred Gault est un professeur extraordinaire à la Tshwane University of Technology (TUT) en Afrique du Sud et un membre de son Institut de recherche économique sur l'innovation (IERI). Il travaille avec l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) en tant que membre de l'équipe de coordination de la gestion de la Stratégie d'innovation de l'OCDE.

Avant de se joindre UNU-MERIT, il était directeur de la division responsable de l'élaboration de statistiques sur tous les aspects de recherche, développement, invention, l'innovation et la diffusion des technologies, ainsi que sur des ressources humaines à Statistique Canada. Il était également responsable de l'élaboration de statistiques sur les télécommunications et la radiodiffusion, l'utilisation d'Internet et du commerce électronique. Il a été président du Groupe de travail des experts nationaux sur les indicateurs de science et technologie (GENIST) (2002 - 2008) et du Groupe de travail sur les indicateurs pour la société de l'information (GTISI) (1997 - 2002).

Fred Gault est titulaire d’un baccalauréat en économie et d’un doctorat en physique théorique de la University of London.

Yves Gingras

 Yves GingrasYves Gingras est directeur scientifique de l'Observatoire des sciences et des technologies qu'il a cofondé en 1997. Il est professeur au Département d'histoire de l'Université du Québec à Montréal (UQAM), chercheur au Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire et sociologie des sciences. Spécialiste reconnu en matière de politiques en science et en technologie au Canada, il a occupé de 1995 à 2000 le poste de rédacteur en chef de la revue Scientia Canadensis. Ses nombreuses publications en français et en anglais portent sur l'histoire, l'évaluation de la recherche et la sociologie des sciences. M. Gingras est chroniqueur régulier à l'émission  Les Années lumière. Il a également participé aux émissions Le Point et Le Téléjournal du réseau français de la Société Radio-Canada. Il est détenteur d’une maîtrise en physique de l'Université Laval et d’un doctorat en histoire et en sociopolitique des sciences de l'Université de Montréal.

Yves Gingras a effectué des recherches et participé à de nombreuses publications portant sur le développement scientifique, technologique et l’innovation. Chercheur prolifique, il maintient un réseau de contacts très importants dans les milieux de la S&T tant canadiens qu’internationaux. Il a été membre du Conseil de recherche en sciences humaines (CRSH) de 1999 à 2005 et président de son comité d'évaluation. C’est un communicateur hors pair et un vulgarisateur très apprécié révélé en particulier par le prix Ivan Slade de la British Society for the History of Science, qu’il a obtenu en octobre 2001. En 2005, il s’est mérité le Prix Gérard-Parizeau « en reconnaissance de son œuvre exceptionnelle et de son engagement social dans l’ouverture du vaste et difficile champ de l’histoire des sciences ».

Jorge Niosi

Jorge Niosi

Depuis 2001, Jorge Niosi est titulaire de la Chaire canadienne de recherche en gestion de la technologie et politique technologique à l’UQAM et chercheur au CIRST. Il possède une rare expertise à la fois en sociologie, en économie industrielle et en stratégies de gestion. Auteur de nombreuses publications savantes, il est considéré comme un expert dans le domaine des systèmes de gestion de l'innovation. Récipiendaire du Prix John Porter de la Canadian Sociological Association, il est membre de la Société royale du Canada depuis 1994. Il est membre régulier du CIRST, du CIRANO, de l’Academy of Management, de l’International Association for the Management of Technology, et de l’European Association for Evolutionary Political Economy. Professeur invité à plusieurs reprises à l'Université de Paris, il a également séjourné au Center for Economics Policy Research de l'Université de Stanford à titre de Visiting Scholar en 1995-1996. Jorge Niosi détient un diplôme de troisième cycle de l’Institut d’études de développement économique et social de Paris et un doctorat de l’École pratique des hautes études.

Réal Pelland

Réal PellandRéal Pelland est consultant expert en système de recherche et d'innovation. Précédemment, il a été conseiller à la présidente au Conseil de la science et de la technologie et directeur de l'information stratégique et de la prospective à la Direction générale de la politique scientifique du ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation. Il a également présidé les travaux du comité directeur de l’Observatoire-réseau du système d’innovation québécois (ORSIQ) et celui du projet Carte des compétences de la recherche universitaire et collégiale du Québec. Il a aussi été responsable de la planification stratégique à l’Institut national de recherche scientifique.

M. Pelland est titulaire d’un Ph. D. en sciences politiques de l’Université Laval.

Michel Trépanier

Michel Trépanier

Michel Trépanier est sociologue des sciences et de la technologie à  INRS-Urbanisation, culture et société. Ses travaux sur les réseaux techniques urbains portent sur les dimensions sociotechniques des équipements et de leur gestion. Il s'intéresse à la construction des grands équipements scientifiques et techniques ainsi qu'aux questions de transfert technologique et de mise en place de pratiques d'innovation technologique dans les entreprises et les organisations gouvernementales ou municipales. Michel Trépanier détient une maîtrise et un Ph.D. en sociologie de l’Université de Montréal.